Les Follasses au Café Montparnasse

Publié le par TheNewMe

dscn0228ij.jpg

 Nous avions rendez-vous en ce dernier jour d’avril en plein cœur de Montparnasse au bien nommé "Café Montparnasse" (ex-café Leffe pour ceux qui connaissent). Nous nous sommes retrouvées à l’étage en fort bonne compagnie (tout le monde se connaissait déjà) : Béa, l’instigatrice de la rencontre, Léonie, Nanette et sa fève de 23 jours, Bloody, Sabine et As de Trèfle (et moi).

Le lieu : plutôt cosy, dans les rouges, avec de grands lustres. C’est un peu clinquant mais finalement plutôt agréable. Nous avons eu la chance d’être à l’étage où la surface est grande et les tables bien espacées. Je ne peux même pas dire s’il y avait d’autres clients (je crois que oui). Bref, nous étions bien tranquilles dans notre coin.

Le service : je pense qu’il faudrait demander à Nanette ce qu’elle en pense : "Je reste nostalgique d'André le petit serveur beau gosse et marié" (il me semble qu'on se passera de commentaire).

La carte : plutôt traditionnelle, sans surprise mais parfois c’est bien aussi. L’immanquable cheeseburger, le choix entre deux tartares (tradi et italien), quelques pâtes, de la viande, du poisson, des salades. J’étais dans un jour "tartare" (j’ai des jours comme ça, souvent le samedi, je suis "tartare"). J’ai opté pour le dénommé "italien" soit un tartare "revisité" (copyright Nanette via Top Chef) au pesto et parmesan. Je l’ai pris avec de la salade plutôt que des frites (1, je ne suis pas très "frite" et 2, je me garde un peu pour le dessert-sait-on-jamais). C’était bon et bien assaisonné. Le pesto apportait un petit goût très agréable. (La photo n'était pas terrible)

 

Pour Léonie, le choix s’est porté sur des pâtes au saumon et courgettes, qu’elle a apprécié pour sa profusion de saumon mais a regretté que les courgettes soient un peu trop croquantes. (Sur la photo, on cherche un peu les courgettes mais le saumon est bien visible)
dscn0210x.jpg
Sabine et Béatrice ont, quant à elles, préféré les « pâtes toutes vertes », soit des pennes aux petits pois, brocolis et poulet mariné au citron. Elles ont toutes les deux apprécié ce plat mais ont déploré la trop petite quantité de poulet et Sabine a trouvé le plat trop tiède. (Sur la photo, le poulet est déguisé en homme invisible, quel farceur ce poulet !)
dscn0209r.jpg
Bloody a mangé son cheeseburger et ses frites mais nous n’en savons pas plus. Aux dernières nouvelles, elle est toujours en vie. (J'avais trouvé ce plat appétissant mais je ne suis pas sûre que la qualité de la photo lui rende justice)
dscn0208d.jpg
Nanette n’a eu d’yeux que pour le serveur et a refilé sa fille à tout le monde comme un vieux paquet de linge sale (). Qu’a-t-elle mangé ? S’en souvient-elle ? Que de mystère.

Notre dernière convive, As de Trèfle, est arrivée un peu après pour cause de « bébés nageurs ». Elle était donc affamée (c’est mon avis) et a pris, je cite, "une très bonne salade qui a rassasié mon estomac de maman barboteuse" .

Les desserts : Léonie et moi, nous nous sommes laissé tenter par le pain perdu et sa glace à la vanille, chaudement recommandé par Dédé, le nouveau pote de Nanette. C’était très bon mais un peu gros. Comme l’a justement fait remarquer Léonie, ce serait idéal pour un gros goûter avec une tasse de thé (après un repas léger pris quelques heures plus tôt ou après une séance de piscine).
dscn0222w.jpg
Sabine a beaucoup aimé sa crème brûlée qu’elle n’a pourtant pas terminé. On ne peut pas dire que ce lieu soit chiche en dessert. Du coup, elle l’aurait préféré un peu moins chère et plus petite.
dscn0225vq.jpg
Quant à Béatrice, elle a vraiment aimé son dessert aux spéculos et elle a particulièrement apprécié le craquant des gâteaux, le velouté du fromage blanc et la pointe d'acidité du coulis de framboise.  As de Trèfle a également pris ce dessert qu'elle a trouvé bien copieux.
dscn0223x.jpg
Les autres ont pris des desserts qui restent, encore une fois, un mystère.

Avec tout ceci, nous avons bu un excellent coca light cuvée 2011 (Nanette n’a pas pris ce breuvage puisqu’elle a préféré un diabolo menthe so 1977).

Pour conclure, les desserts méritent à eux seuls le détour mais il faut avoir très faim ou ne venir que pour eux. Nous sommes restées un grand moment sans que personne ne nous fasse la moindre réflexion et le serveur était vraiment charmant (n’est-ce pas…). Je pense y retourner avec notre moritologue distinguée pour goûter ce breuvage.

Publié dans Les follasses au resto

Commenter cet article

Poulette Dodue 08/06/2011 13:41



Le Dédé se mange t'il ???? Je SORS !



TheNewMe 09/06/2011 17:51



Va rejoindre Nanette



Nanette 08/06/2011 10:47



Nanette est trop nulle, Nanette a bien évidemment oublié d'envoyer (et d'écrire) son avis sur le resto. C'était super.


J'ai donc mangé un Cheese Burger comme Bloody, tout simplement délicieux et très très copieux avec ses frites maison. En dessert un tiramisu maison lui aussi, très savoureux ;-)



TheNewMe 09/06/2011 17:50



Mieux vaut tard que jamais



Blogueuse égarée 08/06/2011 09:39



Miam, le truc aux speculoos !



TheNewMe 08/06/2011 09:53



Selon celles qui ont pris ce dessert, c'était un délice



Léonie Canot 08/06/2011 09:23



C'est vrai ça ? Ils font des mojijis ? Yessssssss.... 



TheNewMe 08/06/2011 09:52



On teste ce soir



Mary 08/06/2011 09:22



Ca a l'air super même si la photo de l'addition ça refroidit du coup



TheNewMe 08/06/2011 09:52



Oui mais on était quand même 7... Et puis, à Paris, c'est un peu les tarifs dans les brasseries